“Sang & Encre”, une interview avec Isabelle Lévy

couverture-sang-encre-1

 

juin-2011-2

Conférencière, auteure de nombreux livres*, passionnée de théâtre et chroniqueuse sur le blog www.coup2theatre.com, Isabelle Lévy vient de signer un nouveau livre Sang & Encre, publié aux Éditions Fauves, où elle raconte son laborieux parcours dans la prise en charge de sa maladie. Un témoignage courageux et franc qui a donné envie à DMPVD de lui donner rendez-vous pour une interview entre deux spectacles où nous la croisons régulièrement.

DMPVD : Pouvez-vous résumer votre livre en quelques phrases ?
Isabelle Lévy : Après dix-huit mois de pertes de sang permanentes en raison de nombreux fibromes, j’ai été opérée d’une hystérectomie totale inter-anexielle. L’ablation chirurgicale du col et du corps de l’utérus n’est pas sans conséquence : absence définitive de règles, impossibilité irréversible de grossesse, ménopause post-chirurgicale, et effets collatéraux dont une grande détresse psychologique pour laquelle aucune prise en charge ne m’a été proposée par les équipes soignantes.

DMPVD : Quest-ce qui vous a motivé à écrire Sang & Encre ?
I. L. : Ma prise en charge a été longue et difficile en raison de la désorganisation de notre système de soins : absence d’écoute des personnels médicaux par manque de disponibilité ou d’intérêt ; rendez-vous à plusieurs mois ; manque cruel d’effectifs (médicaux et soignants) ; résultats d’examens égarés ; non-suivi psychologique… et j’en passe. Au-delà de mon témoignage et du long chemin que j’ai parcouru pour arriver au terme de cette prise en charge, je voudrais dénoncer les nombreux manquements auxquels j’ai dû me confronter, tout en me battant contre la maladie, pour améliorer le sort de celles qui devront traverser un jour prochain cette épreuve dans les larmes et le sang.

DMPVD : À qui s’adresse cet ouvrage ?
I. L. : Saviez-vous que l’hystérectomie est la deuxième intervention chirurgicale chez la femme après la césarienne ? En France, plus de 70 000 femmes sont concernées chaque année, des femmes d’une trentaine d’années encore en âge de procréer comme des femmes qui ont dépassé la quarantaine. Sans utérus, tout projet de maternité est désormais impossible. C’est pourquoi une meilleure information de la gente féminine permettrait d’éviter à nombre de femmes d’arriver à cet extrême. Comment ? En bénéficiant d’une prise en charge optimale dès l’apparition des premiers symptômes. D’où l’intérêt pour toutes, y compris les jeunes filles, de mieux connaître leur corps et sa physiologie pour pouvoir réagir a mieux quand il est encore temps.

DMPVD : Comment écrit-on un livre comme celui-ci ? Quelle(s) difficulté(s) avez-vous rencontré pendant son écriture ?
I. L. Livrer un tel témoignage, c’est accepté de redescendre aux enfers avec ses souffrances, ses calvaires, ses doutes, ses interrogations, ses attentes… ses deuils aussi. C’est aussi s’interroger comment trouver les mots pour le dire sans choquer parce qu’on aborde des sujets qui touchent à l’intime comme à l’impur. Mais je me suis refusé de dissimuler la réalité des faits, les difficultés à dépasser, les trahisons inévitables des gens qu’on aime, les dilemmes auxquels on se trouve confronté, sans oublier les longs moments de solitude où l’on se retrouve face à soi-même.

DMPVD : Y a-t-il d’autres thèmes qui vous tiennent à cœur et sur lesquels vous souhaiteriez écrire ?
I. L. :
Depuis ma plus tendre enfance, écrire est pour moi aussi vital que respirer, marcher ou dormir. Alors, oui, j’ai d’autres projets d’écriture en cours… Je les révélerai volontiers à DMPVD dès qu’ils seront publiés.

DMPVD : Merci pour votre accueil chaleureux.

Carole Rampal

* Pour en savoir plus : www.levyisabelle.net

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s