“La Flûte enchantée”, le Béjart Ballet Lausanne, au Palais des Congrès

la flûte enchantée de MozartDès la première mesure, mes yeux s’écarquillent. Sur le sol, de tout son long, gît, au milieu de l’Étoile du matin dessinée sur la scène, le prince Tamino, inerte après avoir subi l’attaque d’un serpent.

Bien décidée à suivre le cours de l’histoire et de m’y accrocher pour comprendre la suite (ce n’est pas toujours évident dans un opéra), particulièrement attentive, je reste pantoise à la vue de ce pentagramme que je reconnais – une figure géométrique ésotérique.
Est-ce une simple coïncidence que la perception de mes sens m’a donné pour illusion du fond de la salle ?
Tout au long de ces trois heures de représentation, les symboles jalonnent donnant corps au spectacle : pantalon rouge pour le prince Tamino, justaucorps blanc pour la princesse Pamina, plumes bleues pour Papageno l’oiseleur, chasuble noire pour Reine de la nuit… Et bien d’autres curiosités encore (porte, corde…). Aussi des lumières chaudes soigneusement choisies qui nous éclairent pour mieux décrypter un univers, qui au-delà d’une légèreté poétique, semble renfermer bien des messages. Car oui, il y en a un. L’Équerre et le Compas, illustré par un portée en danse, à la dernière scène de l’épilogue, me convainc de penser que je viens d’assister à un ballet non ordinaire. Après recherche, j’apprendrai que Mozart appartenait à une loge franc-maçonnique et avait dédié cette œuvre à l’apologie de cet ordre initiatique.

Une prouesse incroyable pour Le Béjart Ballet Lausanne dirigé par Gil Roman, qui dans un décor sobre et épuré, avec une chorégraphie hors pair, réussit à nous titiller et nous interroger au-delà d’un simple spectacle, peut-être grâce à la « flûte enchantée ».

Un indescriptible opéra à aller voir par soi-même, de ses yeux vu.

Carole Rampal

Chorégraphie : Maurice Béjart
Musique : Wolfgang Amadeus Mozart
Décors et costumes: d’après les plans originaux d’Alan Burrett
Création Costumes : Henri Davila
Création lumière : Dominique Roman

Du mercredi 7 au dimanche 11 février 2018
Palais des Congrès

Réservations sur le site du Palais des Congrès : https://lc.cx/MKRP
2 place de la Porte Maillort, 75017 Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s