La Version Browning, au Théâtre de Poche

LA VERSION BROWNING
Taplow, en plein cours de grec, face à son professeur de grec, M. Crocker-Harris. © Pascal Gely

Juillet 1940, au sud de l’Angleterre. Bientôt les vacances. M. Crocker-Harris, professeur de langues anciennes, investi, redouté, impopulaire, prépare déjà l’emploi du temps pour la prochaine rentrée scolaire. Et pourtant il n’y assistera pas. Victime d’un problème de santé – le cœur ! –, il a été poliment convié à quitter la public school pour aller enseigner dans une autre école privée “moins fatigante”.
L’élève Taplow, inquiet sur son passage en classe supérieure qui dépend de Crocko, s’est engagé à suivre un cours particulier avec lui pour le convaincre de son sérieux. Arrivé trop tôt, il est reçu par le proviseur, M. Franck Hunter. Un échange un peu relâché, décalé des convenances, s’établit entre ce dernier et l’adolescent.
Au fil des minutes, le vernis de la belle institution continue de craquer sous la chaleur de l’été quand la femme du professeur, Millie, s’adresse à Franck…
Humiliation et désillusions attendent le professeur à l’aube d’un avenir déjà terni.

La mise en scène bien huilée a pour décor un salon aux papiers peints désuets qui rappellent ceux de l’époque et l’atmosphère lourde et guindée qui pouvait régner dans ce genre d’établissements. Les acteurs sous la direction de Patrice Kerbrat campent bien leur personnage et servent le texte fort de Terence Rattignan avec beaucoup de finesse.
Benjamin Boyer se révèle particulièrement touchant dans le rôle de l’amant repenti. Marie Bunel incarne à juste distance la femme déçue d’un mariage sans saveur, devenue égoiste. Thomas Sagols est convaincant en culotte courte. Aussi pour Pauline Devinat, Philippe Étesse et Nikola Krminac. Quant à Jean-Pierre Bouvier, il joue magistralement “so british” et nous émeut.

Carole Rampal

Actuellement au Théâtre de Poche
Du mardi au samedi 21h et le  dimanche à 15h
http://www.theatredepoche-montparnasse.com/

Auteur : Terence Rattignan
Adaptation et mise en scène : Patrice Kerbrat
Avec : Jean-Pierre Bouvier (Andrew Crocker-Harris), Marie Bunel (Millie Crocker-Harris), Benjamin Boyer (Frank Hunter), Pauline Devinat (Mme Gilbert), Philippe Étesse (Dr Frobisher), Nikola Krminac (Peter Gilbert), Thomas Sagols (John Taplow)
Décor : Edouard Laug, Lumière : Laurent Beal – Costumes : Caroline

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s