“Pacamambo” au Théâtre de l’Essaïon

 

Un chien qui parle, une grand-mère enlevée par la Lune, un décor de bric et de broc, une petite fille qui veut casser la gueule à la mort…

Dans ce conte philosophique, pas question de tabous, on aborde la disparition d’un être cher sans faux-semblants, directement. Ce qui n’empêche pas l’imaginaire de galoper vers des cieux inconnus où l’un devient l’autre, au pays de l’empathie.

La grand-mère Marie-Marie a donné le moyen à sa petite fille Julie de la retrouver après sa mort dans un endroit secret… Pacamambo !

C’est un pays que seuls ceux qui aiment peuvent habiter, c’est un pays onirique que les enfants, dans leur grande clairvoyance, sont aptes à connaître.

C’est le pays que Wadji Mouawad explore au gré de sa sensibilité.

Le texte nous touche en plein cœur, porté par une équipe de comédiens talentueux qui crient le nom de Pacamambo pour qu’il résonne non seulement sur scène mais aussi au plus profond de notre être.

Comment ne pas faire le deuil de ceux que l’on aime, nous questionne la petite Julie. La réponse est dans le titre Pacamambo, une pièce pour laquelle on peut se déplacer en famille.

Plûme

Texte : Wadji Mouawad
Mise en scène : Joseph Olivennes
Compagnie Mipana :
Pamina de Hautecloque, Jock Maitland, Aloysia Delahaut, Rafaële Minnaert et Anne Lefol (en alternance) et Vianney Ledieu

Jusqu’au 2 septembre 2016 :
jeudi, vendredi, samedi à 19h30
Et du 10 septembre au 26 novembre 2016
tous les samedis à 17h30

Théâtre de l’Essaïon,
5 rue Pierre au Lard , 75004 Paris
http://www.essaion-theatre.com/rubrique-sp-76.html

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s