“Aux suivants” au théâtre Paris-Villette

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’argent, l’argent, toujours l’argent. Nous voilà dans le monde d’homo debitor. Un monde où la dette plombe les rapports entre les gens. Ici, on joue au Kervielpoly, « jeu à la con », comme le disent les personnages, où ce sont toujours les mêmes qui gagnent. On reconnaît très clairement les fonds vautours, les subprimes, le pouvoir écrasant de la finance qui fait et défait les lois…

La dette est partout, elle noyaute le quotidien des personnages et les transforme en coupables, héritiers de dettes à perpétuité. Matérielle ou morale, la voilà qui pousse une jeune fille à rembourser ses parents de tout ce qu’elle leur a coûté ; deux frères à reprendre l’entreprise de leur père suicidé.

Le parti pris de découper la surface du plateau en espaces distincts – mais néanmoins évolutifs grâce à l’utilisation astucieuse de rideaux-lames – fonctionne à plein, assurant au déroulé de la pièce une dynamique assumée.

Lumières, effets sonores, découpages, perspectives soutiennent le texte délibérément simple, au risque parfois de sembler banal.

Les croisements de ces vies sur fond d’éruption volcanique imminente annonce la fin de l’homo debitor. Son histoire nous est contée par un personnage, observateur distant qui pose un oeil critique sur ce kaléidoscope où s’agitent des êtres que tout précipite vers la catastrophe.

L’effet est saisissant, que faisons-nous dans cette galère, pourquoi nous laissons-nous abuser par des discours délirants ?

N’est-il pas temps de se réveiller ?

Sur la scène, le volcan omniprésent rugit sa menace éternelle, symbole de destruction et espoir de renouveau. Avec son éruption, « un autre monde est possible… un autre monde est nécessaire. »*

Plûme

* Ken Loach, lors de la remise de la Palme d’or au Festival de Cannes.

 

Jusqu’au 5 juin
Jeudi à 20h, vendredi à 19h, samedi à 20h
et dimanche à 16h.
au Théâtre Paris-Villette
http://www.theatre-paris-villette.fr/spectacle/aux-suivants-2016-06-01/

Texte et mise en scène Charlotte Lagrange

Avec La Chair du monde : Hugues De La Salle, Guillaume Fafiotte, Julie Palmier, Martin Selze, Marie-Aude Weiss
Lumière : Claire Gondrexon
Son : Samuel Favart Mikcha
Régie générale Olivier Fauvel
Scénographie Costumes Camille Riquier
Codirectrice de la compagnie Sabrina Fuchs

Réservations : 01 40 03 72 23
ou  resa@theatre-paris-villette.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s