Maurice Douda / Tricheur, une légende manipulée

 

Enfoncés très confortablement – chacun dans son fauteuil de la salle du théâtre BO Saint Martin –, nous l’attendons. Simple, sympathique, il arrive sur scène et d’un regard de laser balaie la salle. Petit sourire en coin… Dans un show théâtralisé dès les premières minutes, nous devinons que rien ne sera laissé au hasard malgré un air de distanciation qu’il semble se plaire à arborer.

Pendant une heure et quart, il se glissera alternativement dans la peau de Richard Marcus, le plus grand tricheur de casinos de tous les temps, légende vivante aujourd’hui en retraite, puis dans la sienne.

Avec une dextérité surnaturelle, il (Maurice Douda !) met en scène les tours de passe-passe de ce joueur mondial, sous les yeux écarquillés du public qui reste bluffé du début jusqu’à la fin du spectacle. Attentif à la retransmission vidéo en temps réel sur grand écran qui zoome les tours qui s’enchaînent, le public tente en vain de déceler le moindre trucage. Plus impressionnant encore quand Maurice Douda soulève les cartes à vingt centimètres de la table sans que ses mains ne les touchent. Et comme il a plus d’un tour dans son sac, le clou de la soirée sera pour la fin quand il explique que tout est prévisible et qu’il devine des cartes choisies par certaines personnes de l’assemblée – enveloppe fermée soigneusement scotchée !

De démonstration en démonstration des plus déconcertantes, Maurice Douda en profite pour nous révéler la vie de celui qu’il a déjà croisé dans sa vie et est à l’origine de cette soirée magique : Richard Marcus.

Vous pouvez rencontrer Maurice Douda à :
Paris : au Théâtre BO Saint-Martin, jusqu’à fin décembre, les mardis à 21h30 ; puis à partir de janvier 2016 jusqu’en mars les mardis à 19 h.
En province :
• Périgueux : au Cap Cinéma, le 11 décembre 2015.
• Niort : à la maison de quartier La Cholette, le 18 décembre 2015.
• Nantes : au Théâtre 100 Noms, le 29 janvier 2016.
•  Poitiers : à La Rotative Buxerolles, le 30 janvier 2016.
• Istres :  au Magic Mirrors, le 3 février 2016.
• Toulouse : au Théâtre de la Violette, du 3 au 5 mars, du  10 au 12 mars et du 17 au 19 mars 2016.
• Avignon : en juillet (les dates et nom des théâtres seront communiquées sur le blog au cours de l’année).

 

Carole Rampal

 

Théâtre BO Saint Martin
19, boulevard Saint-Martin, 75003 Paris
http://bit.ly/1HKqy1w

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s